back to
Bravo musique

Triste pareil

by Gab Bouchard

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Triste pareil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days
    Purchasable with gift card

      $20 CAD or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Triste pareil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days
    Purchasable with gift card

      $14 CAD or more 

     

1.
J’ai perdu mes yeux dans les tiens Sont donc ben creux j’vois pu rien Rien d’autre que toi dans mon assiette R’viens donc m’coller qu’on s’complète Y fait tellement froid quand t’es pas là Dehors c’est blanc dehors c’est mort Là j’ai pu l’temps j’suis déjà en retard J’ai pas fait fondre la neige encore Le printemps recule de mon bord Y fait tellement froid quand t’es pas là J’ai peur que l’hiver gagne sur moi Pis j’ai même pu d’blé pour m’acheter du pain J’pense qu’le bonheur se câlisse de moi Se câlisse de toi Se câlisse de moi Se câlisse de toi Se câlisse de moi Mais on s’en câlisse J’nous ai construit un beau bateau Il ne reste qu’à trouver de l’eau Après ça on décampe très loin mon coeur Loin des avions loin des voleurs
2.
Roses 03:46
Peu importe c’que j’fais C’est jamais aussi bien Que la première fois 
Peu importe où j’vais J’finis toujours Au même endroit Retour à la réalité Arrivé dans la pièce Devant moi un tableau Un homme triste pleure Le bonhomme c’est moi Je n’suis qu’une toile Sans couleur Retour à la réalité J’ai pensé partir à l’aventure Comme si partir réparerait toutes mes fissures Comme si l’amour c’était pour les cons Le bonheur c’est pour les caves On m’avait promis trop de choses On m’avait promis une pause Mais le monde n’est pas Assez froid pour geler La douleur J’ai promis trop de roses Le bonheur s’est sauvé de moi J’aurai vu trop de choses Ce monde ne m’intéresse pas J’ai promis trop de roses Le bonheur s’est sauvé de moi J’aurai vu trop de choses Ce monde ne m’appartient pas 
 J’ai promis trop de roses Le bonheur s’est sauvé de moi J’aurai vu trop de choses Ce monde ne m’intéresse pas J’ai promis trop de roses Le malheur se souvient de moi J’ai promis trop de roses
3.
Étoiles 03:00
Plus t’approches du Lac plus tu vois les étoiles Les mêmes qu’y avait dans tes yeux Les mêmes qu’y avait dans les miens Quand on s’regardait c’tait beau J’ai crissé d’la peinture sur une toile La même que j’trouvais si belle La même que j’m’étais juré d’pas gâcher Avec mes idées d’cave Tu sais ben que j’t’aime Mais j’ai besoin d’être seul Affronter ma peine Finalement gagner le combat J’ai essayé de demander l’aide à Dieu Mais y me répond pas Un ouragan dans une petite ville La p’tite ville c’est ton cœur, 
l’ouragan c’est moi qui va tout détruire Encore c’est sûr Chu juste trop con pis toi t’es trop pure Chu juste un pauvre citron Un fruit qui sera peut-être jamais assez mûr Plus tu t’éloignes du Lac moins tu vois les étoiles Les mêmes qu’y a pu dans tes yeux Les mêmes qu’y avait dans les miens Quand on s’regardait c’tait beau J’étais juste trop con j’ai frappé un mur Ma gueule contre le béton Mon coeur comptait ben passer au travers Mais c’était trop dur Tu sais ben que j’t’aime Mais j’ai besoin d’être seul Affronter ma peine Finalement gagner le combat J’ai essayé de demander l’aide à Dieu Mais j’y croyais même pas
4.
Toutes les portes sont ouvertes j’peux m’enfuir si j’veux J’ai nulle part où aller, nulle part c’est déjà mieux Qu’rester avec moi enfermé icitte Corrige-moi si tu veux mais l’bonheur c’est pareil Qu’un bol de crème glacé qui fond au soleil Prends pas des grosses bouchées tu sais c’que ça fait Yé passé où l’soleil ? Yé passé où l’soleil en hiver ? La lune est ben ben pleine moi chu vide comme le silence Qui a rempli nos souvenirs, nos boîtes à souffrance Et ça fait mal J’t’emmène pas avec moi parce que là-bas c’est ben trop loin C’est pas des p’tits menés, y’a ben plein d’gros requins En plus j’sais pas nager pis j’ai peur du monstre marin Yé passé où l’soleil ? Yé passé où l’soleil ? Dans nos coeurs Yé passé où l’soleil ? Yé passé où l’soleil ? Dans nos pleurs C’est skinny love dedans mon coeur à soir J’t’en prie Lili dit moi qu’on va s’revoir J’mennuie d’toi J’ai l’goût d’vomir quand j’passe devant le miroir C’est l’temps d’finir j’sais pu quoi t’dire à c’t’heure J’m’en va m’coucher
5.
J’ai pensé à toi qui pensais À lui mais j’t’en veux pas pour ça J’aurais dû te garder mais j’ai compris Et tu étais trop loin déjà J’aurais fait la même chose si j’étais toi J’ai pensé avoir l’air fort Faire comme si nous deux c’était rien Si tu m’voyais brailler au bar Tu comprendrais que j’vais pas bien J’ai voulu mourir, mais j’ai pas le droit Tu m’connais trop bien Nous deux c’tait pas rien Tu m’connais trop bien Nous deux c’tait pas rien J’ai marché aussi longtemps que j’pouvais Sans me retourner J’voulais pas t’voir sourire sans moi J’voulais pas t’voir sourire je sais Que t’aurais fait la même chose si t’étais moi T’aurais fait la même chose si t’étais moi J’ai pensé avoir l’air fort Faire comme si nous deux c’était rien Si tu m’voyais brailler au bar Tu comprendrais que j’vais pas bien J’ai voulu mourir, mais j’ai pas le droit Tu m’connais trop bien Nous deux c’tait pas rien Tu m’connais trop bien Nous deux c’tait pas rien J’ai pensé à toi qui pensais À lui mais j’t’en veux pas pour ça J’aurais dû te garder mais j’ai compris Et tu étais trop loin déjà J’aurais fait la même chose si j’étais toi Tu m’connais trop bien Nous deux c’est pu rien Tu m’connais trop bien Nous deux c’est pu rien
6.
J’vas t’aimer encore demain c’est sûr Même si tu crisses ton camp ou qu’tu m’crisses dans un mur J’vas t’aimer aussi fort que j’peux c’est sûr Que j’vas t’aimer encore demain j’te jure On s’est dit des choses qu’on s’redira jamais Mon amour une rose qu’j’ai coupée pour t’en faire un bouquet J’y ai donné d’l’eau, j’y ai donné vraiment tout c’que j’avais Pour pas la voir faner J’t’ai envoyé une armée car j’étais incapable de t’affronter seul C’est drôle car t’étais mon armure mais ça c’était avant que tu veuilles M’arracher le coeur Ça s’est passé tantôt au moment où toi tu me disais Que nous deux c’était du passé qu’j’étais pas celui qu’y t’fallait J’aurais dû la prendre la laisser pousser un peu plus longtemps j’le savais Quand j’l’ai vu se casser, briser dans tes mains J’t’ai envoyé une armée car j’étais incapable de t’affronter seul C’est drôle car t’étais mon armure mais ça c’était avant que tu veuilles M’arracher le coeur T’étais aussi pure qu’un ange mais moi je freakais J’avais peur qu’tu t’écrases à chaque fois qu’tu volais J’ai coupé tes ailes au lieu de poser des filets Pour te protéger
7.
Ça l’air qui fait beau dehors J’ai pas pris le temps de regarder Ça fait trois heures que j’fixe une vieille Photo d’toi pis moi C’est fou comme on est beaux J’comprends pas c’qui s’est passé Maintenant t’es juste un vieux bobo Que j’essaie d’oublier La vie c’t’une peine d’amour pis y’a rien qui va changer Si je n’change pas à mon tour, je changerai pas pour toi 
 J’vas me r’trouver tout seul encore à pleurer ton nom À jaser avec la mort pis mon biberon On aime ça faire semblant Que tout va bien que quelque chose De plus grand qu’nous et d’important A tracé nos chemins 
On a peur d’se dire adieu On préfère se dire à demain Ça fait moins mal d’se faire accroire Que j’vas revoir tes seins La vie c’t’une peine d’amour pis y’a rien qui va changer Si je n’change pas à mon tour, je changerai pas pour toi 
J’vas me r’trouver tout seul encore à pleurer ton nom À jaser avec la mort pis mon biberon La vie c’t’une peine d’amour pis y’a rien qui va changer Si je n’change pas à mon tour, j’ai pas changé pour toi 
 J’me suis r’trouvé tout seul encore à pleurer ton nom À jaser avec la mort pis mon biberon
8.
Tête vide 02:53
Tu rêvais d’partir la tête vide Dire à ton père que tu l’aimes Ce s’ra pour une autre vie en attendant on saigne En attendant on saigne Tu rêvais d’partir les poches pleines Chiller pis faire tes bebelles Au lieu de ça t’as tout bu Va donc r’porter tes bouteilles Si seulement tes botches valaient d’quoi J’ai pas pris l’temps d’penser à toi trop souvent J’t’ai laissé seul tu t’es perdu comme un grand Maintenant tu pourris su’l’matelas dans l’coin d’ta chambre en m’attendant J’t’ai retrouvé dans la brume t’étais magané T’avais tellement mal au coeur que tu saignais du nez Trop d’nuages devant la lune pour me rappeler pourquoi J’ai pas pris l’temps d’penser à toi trop souvent J’tai laissé seul tu t’es perdu comme un grand Maintenant tu pourris su’l’matelas dans l’coin d’ta chambre en m’attendant Ça fait longtemps J’ai pas pris l’temps d’penser à toi trop souvent J’tai laissé seul tu t’es perdu comme un grand Est-ce que c’est vrai qu’tu m’en veux? Ou tu veux c’que t’as pas finalement
9.
Astronaute 04:22
La tristesse dans ta voix m’annonce que ça va pas Allez dis-le moi j’ai besoin de savoir Tu pars pour trois mois très très loin là-bas Quand tu reviendras va-t-on se revoir? J’avais envie d’être quelqu’un d’autre que moi ce soir-là Envie d’être un astronaute pis atterrir dans tes bras La fâcheuse habitude de vouloir tout c’que j’ai Tout ce que j’ai pas Toujours en train d’attendre que t’arrives On sait tous les deux que ça n’arrivera pas J’ai r’gardé l’train échoué sur la rive De l’eau dans les yeux j’aurai mérité ça J’avais envie d’être quelqu’un d’autre que moi ce soir-là Envie d’être un astronaute pis atterrir dans tes bras La fâcheuse habitude de vouloir tout c’que j’ai Tout ce que j’ai pas Trop d’amour tu m’as donné Pour c’que j’pouvais prendre J’ai craché la moitié Le reste j’t’allé le vendre Trop d’amour tu m’as donné Pour c’que j’pouvais prendre J’ai craché la moitié Le reste j’t’allé le vendre J’avais envie d’être quelqu’un d’autre que moi ce soir-là Envie d’être un astronaute pis atterrir dans tes bras La fâcheuse habitude de vouloir tout c’que j’ai Tout ce que j’ai pas
10.
J’ai dormi avec une autre fille hier soir Mais si ça peut te consoler on parlait d’toi J’y disais que c’était cool que c’était bien d’s’revoir Mais qu’y manquait quelque chose de vrai Mais j’me vois pas mourir ailleurs que dans tes bras Je l’sais juste pas si j’ai envie d’mourir fer là On s’était dit au revoir avant qu’ce soit fini Si l’amour c’est une histoire c’pas moi qui l’a écrit J’aurais changé des détails j’aurais changé de vie C’est triste pareil J’ai continué à boire J’ai continué à croire que t’allais disparaître J’ai refusé de voir J’ai refusé de croire que t’allais disparaître On s’était dit au revoir avant qu’ce soit fini Si l’amour c’est une histoire c’pas moi qui l’a écrit J’aurais changé des détails j’aurais changé de vie C’est triste pareil J’ai dormi avec une autre fille hier soir Mais si ça peut te consoler on parlait d’toi J’y disais que c’était cool que c’était bien d’s’revoir Mais qu’y manquait quelque chose de vrai Mais j’me vois pas mourir ailleurs que dans tes bras Je sais juste pas si j’ai envie d’mourir fer là On s’était dit au revoir avant qu’ce soit fini On s’était dit au revoir pour qu’ce soit plus facile L’amour c’est juste des histoires, l’amour c’est juste des menteries C’est triste pareil

credits

released February 28, 2020

Paroles et musique : Gab Bouchard
Réalisation : Olivier Langevin
Arrangements : Gab Bouchard et Olivier Langevin
Prise de son : Pierre Girard et Benoit Bouchard
Prises de son additionnelles : Gab Bouchard, Olivier Langevin et Fred Fortin
Mixage : Pierre Girard
Matriçage : Richard Addison
Production : Dare To Care Records
Production déléguée : Emilie Darveau
Photos : John Londono
Graphisme : Thomas B. Martin

license

all rights reserved

tags

about

Gab Bouchard Montreal, Québec

contact / help

Contact Gab Bouchard

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Gab Bouchard, you may also like: